• Les avantages :
  • Réduction des charges médicales (ordonnance, hospitalisation)
  • Avantages de pouvoir se soigner quand on n’a pas gardé d’argent ou que le mois est creux.
  • Modalités d’adhésion et politique de prise en charge :

La population cible de la mutuelle de santé communautaire de la collectivité locale dans le cadre de l’approche DECAM couvre toutes les personnes résidentes de la collectivité locale d’implantation.

L’adhésion aux mutuelles de santé est organisée sur une base familiale : en d’autres termes, lorsqu’une famille adhère à la mutuelle de santé, ce sont tous les membres de la famille qui deviennent bénéficiaires de la mutuelle de santé. Par ailleurs, les résidents de la collectivité de base appartenant à des groupes organisés reconnus (coopératives, groupements d’intérêt économique, groupements féminins, sociétaires des institutions de micro finance, etc.) peuvent s’associer pour adhérer en groupe dans les mutuelles de santé.

Politique de cotisation

Montant: 7 000 F dont 3500 F/bénéficiaire par AN ou 1750 F par semestre

Période: Janvier – décembre

Périodicité: Janvier- Mars ou Juin – Juillet

Fractionnement: Oui dans la période de collecte

Mesures de gestion des risques

Période d’observation

  • 1 mois pour l’option annuelle
  • 2 mois pour le semestre
  1. Plafonnement de l’hospitalisation: 7 jours
  2. Exclusion de certaines prestations (prothèses, lunetteries, ..) et de certains médicaments;
  3. l’obligation d’être référé: Le respect de la pyramide sanitaire surtout pour le paquet de l’hôpital
  • LES SERVICES OFFERTS:

Paquet minimum de services.

 L’intervention de l’Etat dans le financement de l’extension de la couverture du risque maladie dans les secteurs informels et ruraux, nécessite l’harmonisation des

Paramètres fondamentaux et le renforcement de la réglementation des mutuelles de santé Communautaires. Dans cette perspective, un Paquet Minimum de Bénéfices (PMB) des mutuelles de santé communautaires est déterminé par le Ministère chargé de la santé en collaboration avec les parties prenantes pour garantir aux membres et bénéficiaires des institutions mutualistes des services de santé de qualité quels que soient leur statut social et leurs niveaux de contribution.

Dans le cadre du DECAM, le PMB est composé d’un paquet de base et d’un paquet complémentaire. Le paquet de base inclut les services qui sont offerts au niveau des postes de santé et des centres de santé. Le paquet complémentaire inclut les services qui sont offerts au niveau des hôpitaux. La décomposition du PMB en paquet de base et en paquet complémentaire est un choix délibéré pour renforcer l’efficience dans la prise en charge et le système de référence. L’accès au paquet complémentaire est conditionné par la référence obligatoire d’un poste de santé ou d’un centre de santé.

ORGANISATION DES MUTUELLES DE SANTÉ

Les institutions mutualistes sont organisées à trois niveaux dans le cadre du DECAM sur la base des principes de solidarité, de responsabilisation et de participation. Au niveau local, une mutuelle de santé communautaire est mise en place au niveau de chaque collectivité locale (commune et communauté rurale). Au niveau départemental, une union départementale des mutuelles de santé communautaires est mise en place au niveau de chaque département administratif. Les mutuelles de santé communautaires et l’union départementale des mutuelles de santé remplissent des rôles complémentaires dans les fonctions (collecte des revenus, assurance maladie et mise en commun des risques, achat des soins de santé) sur la base du principe de Subsidiarité. Les unions départementales de mutuelles de santé adhèrent à l’union régionale de mutuelles de santé de leur région respective et représentent leur mutuelle membre au sein de l’union régionale.

L’avènement des unions départementales dans le contexte du DECAM s’accompagne, cependant, d’une mutation des fonctions des unions régionales vers le renforcement de leurs rôles d’assistance technique (formation, partage des expériences, système d’information, suivi et appui-conseil) et d’intermédiation sociale entre les unions départementales, les hôpitaux régionaux et nationaux, l’agence de réglementation et les autres acteurs de développement au niveau régional.

Tout membre de mutuelle de santé doit respecter les procédures de prise en charge des mutuelles de santé.